Recettes au cidre, le cousin oublié de la bière

Le cidre n’est pas seulement une merveilleuse alternative fruitée à la bière pour étancher la soif estivale. Les cuisiniers et les barmen amateurs parmi nous devraient également prêter attention à cette autre boisson dorée, notamment au cidre Magners.

Le fait que la bière puisse être utilisée comme ingrédient de cuisine ne devrait être un secret pour personne. Que ce soit sous forme de pâte à la bière, de sauce ou de marinade, la bière est bien plus qu’une délicieuse boisson désaltérante. Mais ce que la bière sait faire, son lointain cousin en est capable depuis longtemps : le cidre. Et c’est justement en été que ce rafraîchissement fruité est le bienvenu, comme le prouvent les idées suivantes.

Côtelettes au cidre à la provençale

Mais d’où vient le cidre ? Le cidre a été inventé dans l’actuelle Grande-Bretagne à l’époque de l’occupation romaine. En effet, les Romains ont fait progresser la culture des pommes sur l’île et disposaient même de la technologie nécessaire pour les presser à grande échelle.

Il n’est donc pas très surprenant que le cidre, malgré son origine anglo-saxonne, se marie parfaitement avec la cuisine méditerranéenne – comme par exemple avec les côtelettes au cidre à la provençales. Pour cela, il nous faut :

  • 4 côtelettes de porc désossées (d’env. 300 g)
  • 80 g de fromage à pâte dure (p. ex. comté ; morceau)
  • 80 g de jambon cuit
  • 2 gousses d’ail
  • 500 g de pommes de terre
  • des échalotes
  • du beurre
  • du thym
  • des herbes de Provence
  • 200 ml de cidre, par exemple Magners

Inciser les côtelettes et les farcir de fromage et de jambon finement coupés. Ensuite, les faire revenir dans du beurre dans une cocotte pendant environ 2 minutes de chaque côté avant de les retirer et de les mettre de côté. On fait ainsi de la place pour les pommes de terre coupées en quatre et épluchées, l’ail finement émincé, les échalotes et toutes les herbes pour les également faire revenir avant de les déglacer avec le cidre. Les côtelettes reviennent dans la cocotte que nous plaçons à son tour dans un four préchauffé (four électrique : 200 °C, four à chaleur tournante : 180 °C, gaz : voir fabricant) pour braiser pendant environ 1 1⁄2 heures. Si les 17 variétés de pommes contenues dans le cidre Magners ne te suffisent pas, tu peux volontiers répartir des pommes coupées en quarts autour des côtelettes après une heure. Bon appétit !

Il est facile d’oublier que le cidre peut être un rafraîchissement estival aussi bon que la bière, et probablement encore plus qu’il constitue une excellente base de cocktail. Les cidres enrichis de fruits supplémentaires (comme les baies) au cours du processus de brassage sont particulièrement adaptés à cet effet.

Avec eux, il est par exemple possible de créer une sangria pétillante au cidre Peach & Berry, qui évoque l’ambiance des vacances.

Pour celà, il nous faut :

  • 1 L de cidre de baies, par exemple le Magners Berry
  • 150 ml de liqueur de pêche
  • des pêches et fraises coupées en morceaux
  • une poignée de menthe
  • glace

Die Zutaten werden dann einfach in einen Krug gegeben und gerührt. Kalt servieren und schon fühlt man sich an die Playa versetzt.

Avec l’arrivée prochaine de la saison des poires, nous souhaitons également rendre hommage à la petite sœur de la pomme – car elle aussi peut parfaitement être utilisée comme cidre. Et ce cidre doux sert d’excellente base pour des cocktails de fin d’été comme le Sparkling Pear Cider, qui peut également être dégusté plus tard dans l’année.

Pour ce-là, il nous faut :

  • 2 poires 
  • 4 shots de Burbon
  • 500 ml de cidre de poire, par exemple le Magners Pear
  • 2 rondelles de citron
  • 4 cuillères à café de cannelle
  • de la glace pilée

Comme pour la sangria, les ingrédients sont versés dans un pichet et mélangés. Les boissons sont ensuite servies froides et savourées de préférence dans un lounge sonorisé au jazz, afin de rendre justice à la classe de la boisson.

Conclusion

Chez House of Beer, nous croyons à la diversité des bières et à l’élargissement des horizons gastronomiques. Et parfois, il faut voir plus loin que le verre de bière. Car tout ce qui brille n’est pas toujours de bière – parfois, le cidre et ses dérivés offrent au palais de nouveaux moments de bonheur.