«Helle Weisse», la perle estivale de la maison Schneider

L’été peut définitivement commencer : Schneider Weisse a réinventé sa «Helle Weisse» en la rendant plus fraîche et fruitée.

«Helle Weisse» : plus de fraîcheur, autant de saveur

Les maîtres brasseurs de Schneider Weisse à Kelheim en Basse-Bavière sont connus depuis de nombreuses années pour leur capacité à combiner tradition et innovation d’une manière extrêmement savoureuse. Juste à temps pour la saison estivale, l’équipe autour du biérologue en chef Hans-Peter Drexler a pris la «Helle Weisse», également connue comme TAP1, et a modifié sa recette. Le résultat est convaincant avant même la première gorgée : l’or brillant dans l’élégant verre de bière de blé répand très vite des envies d’été. Et comme nos chefs chez Schneider connaissent leur métier, le goût est à la hauteur de la promesse visuelle : la «Helle Weisse» se distingue par son arôme fruité-banane, qui est complété par une note légèrement épicée. Avec son effervescence et sa teneur en alcool légèrement inférieure (4,9 %), la nouvelle «Helle Weisse» est parfaite pour la saison chaude, que ce soit dans «Biergarten», lors d’un pique-nique entre amis ou pour un agréable moment après le travail sur la terrasse de la maison.

Schneider Helle Weisse: Glas und Flasche auf Bootssteg

À quelle température la bière est-elle la meilleure ?

Nous profitons de la nouvelle recette du TAP1 de Schneider Weisse pour aborder un sujet malheureusement souvent négligé : la température idéale de consommation de la bière. Parce que, surtout en été, nous avons tendance à penser que le meilleur moyen est de la boire aussi froide que possible. La «Helle Weisse» illustre parfaitement le fait que cette approche ne service ni à toi, ni à ta bière. La bière de blé, par exemple, développe mieux son arôme entre 7 et 9 degrés, ce qui est probablement plus élevé que la température à laquelle vous réglez votre réfrigérateur. C’est pourquoi il est conseillé de ne pas boire la bière directement après l’avoir sortie du frigo, mais d’attendre un peu.

Vous pouvez aussi toujours conserver la «Weissbier» sur l’étagère du haut de votre réfrigérateur, car il y fait généralement moins froid qu’en bas. Une lager classique comme la Coors Light peut être bue à une température de 5 à 7 degrés, tandis qu’une red ale comme la Kilkenny peut être dégustée à un peu plus de 10 degrés afin d’en tirer le meilleur parti. En fin de compte, comme pour tant de questions de goût, la règle de base est la suivante : testez un peu ce qui vous convient le mieux, car «bien» et «mal» sont des termes difficiles pour les connaisseurs. Voici un petit aperçu qui vous donnera un peu d’orientation :

  • Ale 8-12° C
  • Alt 7-9° C
  • Bière bock 9° C
  • Helles 5-7° C
  • Bière légère 5-6° C
  • Lager 5-7° C
  • Pils 7-8° C
  • Stout 10-12° C
  • IPA 9-11° C
  • Red Ale 10-12° C
  • Bière de blé 7-9° C
  • Pale Ale 7-9° C
  • Bière de cave 7° C

Toujours stocker la bière à froid !

Si la température idéale de consommation peut avoir un rapport avec vos préférences personnelles, il n’y a aucune marge de manœuvre en matière de stockage. Stockez toujours votre bière dans un endroit frais – et surtout aussi sombre que possible. Non seulement la lumière du soleil, mais aussi la lumière artificielle, en particulier celle des néons, peuvent ruiner le goût en un rien de temps. Mettre sa bière sur le balcon pour ne la mettre au frigo qu’avant de la boire est donc strictement interdit !