Blue Moon: déguste-t-on une Witbier avec ou sans orange?

Blue Moon est une Witbier (bière blanche) brassée selon la tradition belge qui est habituellement servie dans un verre avec une tranche d’orange. S’agit-il d’une belle tradition ou d’un faux-pas culinaire?

La question de savoir si les agrumes sont appropriés pour rendre plus attrayant un verre de bonne bière a déjà été à l’origine de bien des discussions entre amateurs de bière. La réponse dépend essentiellement de deux facteurs: du type de bière et du goût individuel. Par exemple, nous ne pouvons pas te dire exactement d’où vient l’idée de jeter une tranche de citron dans un verre de bière blanche bavaroise (qui est aussi simplement appelée «Weizen», «Bière blanche»). Si jamais nous trouvons le premier qui l’a fait, il faudra que nous ayons une conversation sérieuse avec lui. Car même si cette habitude persiste obstinément, nous ne pouvons que déconseiller de la copier. Premièrement, la forte acidité du citron modifie considérablement le goût de la bière blanche; et cela n’a plus grand-chose à voir avec ce que le maître brasseur avait imaginé pour toi. Deuxièmement, une tranche de citron fait disparaître plus vite la belle mousse qui devait littéralement couronner le plaisir de boire une bière blanche.

Blue Moon: l’orange fait la différence!

Mais attendez! Après tout, il n’y a pas que des bières blanches bavaroises sur cette Terre. Par exemple, c’est la Belgique qui a produit la Witbier apparentée qui est très appréciée dans le monde entier. Aux USA, Blue Moon, par exemple, est fabriquée selon la technique de brassage belge. Tandis que la bière blanche allemande classique respecte toujours le «Reinheitsgebot» (décret sur la pureté de la bière: de l’eau, du houblon, du malt, de la levure et rien d’autre!), on se permet pour la Witbier un peu plus de liberté créative et atteint une expérience gustative tout à fait particulière en ajoutant des épices telles que la coriandre ou des zestes d’orange. Dans le cas de Blue Moon Belgian White, la recette du maître brasseur Keith Villa prévoit l’utilisation de l’écorce plutôt sucrée de l’orange de Valence. En ressort une bière à l’arôme exceptionnel qui est complété à la perfection par une tranche d’orange dans le verre, ce qui lui donne une touche de fraîcheur toute particulière. De toute façon, la Witbier formant une mousse tout à fait différente de celle de la bière blanche allemande typique, cet argument contre un «corps étranger» dans le verre est également sans objet.

Venons-nous de définir la règle d’or de la dégustation de la bière blanche – la bière blanche bavaroise toujours sans citron, mais la Wit belge jamais sans orange? En aucun cas. Car, en fin de compte, une fois de plus, les discussions sur le goût sont vaines. Et la bière doit surtout être source de plaisir et de satisfaction gustative. C’est toi-même qui peux découvrir ce qui te convient le mieux. Et nous te souhaitons beaucoup de plaisir!