After work : l’apéro après le boulot avec les collègues

Après avoir passé nos soirées après le travail à la belle étoile pendant des mois, aller au pub du coin s’avère être une option nettement plus attrayante. En d’autres termes, l’heure est de nouveau aux soirées after work – et oui, nous y participons volontiers.

After Work Setting: Volles Glas und Flasche Hop House 13

D’où vient l’after work party ?

Nous ne pouvons pas te dire où et quand la toute première after-work party « officielle » a eu lieu. En effet, si la tendance vient sans aucun doute des États-Unis, ce n’est pas le cas du nom : personne n’utilise le terme after work party là-bas, il a été inventé dans la sphère germanophone. Ainsi, dans le pays des possibilités festives illimitées, il n’y aurait jamais eu d’after work party qui ait été annoncée comme telle. 

Ce qui est sûr, c’est que l’idée a fait son chemin jusqu’en Europe centrale via Londres. Comme elle a surtout rencontré un grand succès auprès de toutes les personnes qui quittent le bureau après une longue journée devant l’écran, prêtes à se défouler, elle était et est toujours un phénomène urbain, ce qui est vérifiable dans nos grandes villes comme Genève, Lausanne ou encore Neuchâtel.

Une after work party n’a pas besoin de justification

Ce qui a beaucoup changé au fil du temps, c’est le prétexte sous lequel on se retrouve pour faire la fête en semaine. Selon ton année de naissance (assez vieux pour t’en souvenir, assez jeune pour ne pas encore l’oublier), tu as peut-être encore dans l’oreille les sons de la salsa que l’on aimait entendre lors des apéros au tournant du millénaire. Oui, les avis peuvent diverger, mais nous disons qu’au vu des talents de danseurs de certains gratte-papiers, ce n’est pas la pire des évolutions que de ne plus maltraiter le sol sur la cucaracha à chaque after work…

Entre-temps, on peut aussi aller boire une bière en toute convivialité sans avoir à se justifier. D’ailleurs, si tu cherches une recommandation sur ce point particulier, nous pouvons par exemple te recommander la Hop House 13. En tant que lager légère mais pleine de caractère, elle convient parfaitement à une soirée agréable en semaine. (Conseil de pro : pour parfaire le plaisir, accompagne-la de délicieuses brochettes de satay, si elles sont disponibles dans le bar de ton choix).

Y a-t-il un code vestimentaire ?

Oui, si tu te réfères aux magazines de mode spécialisés. Non, si tu nous demandes. Nous rejetterions définitivement le conseil d’un magazine de style de vie masculin connu de « réfléchir dès le matin à une tenue adaptée ». Après tout, il s’agit de s’amuser avec ses collègues. Cela devrait certainement être possible de temps en temps de manière spontanée et ne pas être planifié dès la première sonnerie du réveil.

Dans ce sens, nous te souhaitons beaucoup de plaisir pour toutes les expériences after-work qui t’attendent dans les mois à venir. Que ce soit avec de la salsa, du hard rock, de l’art performance, une cravate, des talons hauts, des baskets ou des joggings : offre-toi de bons moments avec les personnes que tu côtoies quotidiennement. Les dernières années nous ont appris qu’il ne faut pas prendre cette possibilité pour acquise.